ENAR responds to Le Figaro article far-right

ENAR répond à l’article du Figaro

Dans un article publié sur le site internet du Figaro, le 19 janvier 2022, intitulé « À Bruxelles, la sainte alliance entre wokisme et islamisme », par Mayeul Aldebert & Paul Sugy, ENAR (Réseau européen contre le racisme aisbl) fait l’objet de qualifications, de liens et d’attribution d’objectifs qui ne correspondent pas à la réalité. ENAR a fait appel au droit de réponse dans le but de corriger ces infomations fautives auprès du publique, mais regrettablement ce droit nous a été refusé par Le Figaro. Nous publions donc ouvertement notre réponse dans le but de porter à la connaissance des lecteurs les informations, précisions et rectifications suivantes :  

Sur l’influence des Frères musulmans et les accointances de ENAR avec des mouvements fréristes : Créé en 1998, ENAR est le seul réseau anti-raciste paneuropéen composé d’une pluralité d’acteurs de la société civile (ONG, organisations caritatives, syndicats, centres de recherche, etc.), se caractérisant ainsi par une diversité des opinions tant philosophiques, politiques ou religieuses et, offrant un espace où liberté d’expression et critiques se rencontrent. Associer ENAR aux Frères musulmans ou à un courant affilié est tout simplement impossible en raison tant de l’objet de ses statuts que de l’hétérogénéité de ses membres qui n’accepteraient nullement une telle affiliation. Attachée à son indépendance, ENAR est areligieux et apolitique. Laisser entendre que le vaste réseau d’ENAR est motivé ou influencé par les frères musulmans est donc tout simplement infondé. 

Concernant l’affirmation que ENAR est un lobby : Le dictionnaire Larousse définit le lobbying comme une « action menée par un lobby en vue d’obtenir quelque chose ». Par ses travaux, ENAR entend garantir la protection des droits fondamentaux contre toutes les formes de racisme, comme l’homophobie, la xénophobie, l’afrophobie, l’antitsiganisme, l’islamophobie ou encore l’antisémitisme, la lutte contre un racisme structurel, en combinant égalité raciale, campagne de sensibilisation, recherches et coopération en coalition pour des changements sociétaux entre les acteurs de la société civile antiraciste, en Europe. Tels sont les objectifs d’ENAR. C’est ainsi qu’ENAR, à l’instar d’Amnesty International, du Défenseur des droits ou encore de la CNCDH, a démontré que la crise sanitaire a accentué notamment les discriminations. 

Enfin, sur l’attribution des subventions européennes à ENAR : Association internationale à but non-lucratif, ENAR reçoit effectivement des subventions de la Commission européenne. Elles ont pour objectif de financer des études comme celle sur l’impact négatif des inégalités sur base des origines ethno-raciales, dont certaines perpétrées par les institutions comme dans les domaines de la police, de la justice pénale et la lutte contre le terrorisme sur les musulmans mais aussi sur comment lutter et agir en prévention de la radicalisation. 

Comme pour toute subvention attribuée au titre d’un programme de la Commission européenne, l’ENAR doit respecter de règlementations strictes et doit présenter un projet annuel, qui est soumis à un examen scrupuleux de la part tant d’experts externes que d’un comité d’évaluation de la Commission. Depuis des années, ceux-ci évaluent les programmes d’ENAR notamment en vérifiant leur comptabilité à l’article 2 du traité sur l’Union européenne et à l’article 21 de la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne. Ces fonds permettent ainsi de financer des projets œuvrant pour une Europe inclusive, comme des actions contre les discriminations auxquelles  sont confrontées les femmes, les enfants, la communauté LGBTIQ+ et mêmes les personnes handicapées.  

Compte-tenu de ces éléments, il nous semblait donc important que les lecteurs soient tenus destinataires de la présente mise au point qui remettent dans leur contexte des allusions et affirmations, concernant notre association.

d

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis ultricies nec